Ne jetez pas vos vieux PC !

Ne jetez pas vos vieux PC !

1 juin 2020 Non Par Fabrice Noël

Qu’il soit fixe ou portable, un vieux PC peut avoir une deuxième vie pour peu qu’il ne soit pas non plus passé dans la catégorie « ordinosore »!

Illustration réalisé via l’outil GéGé – Gégé est une adaptation de Comic Gen de Chamb réalisée par Cyrille Largillier pour Framasoft.

Pour faire simple, on peut dire que si votre PC à moins de 15 ans, il peut encore être utilisé, en toute sécurité, grâce à des distributions Linux légères.

En effet, Les systèmes propriétaires (Microsoft Windows et Apple) rendent vos machines rapidement obsolètes et ce pour deux raisons :

  • chaque nouvelle version de ces systèmes requiert de plus en plus de puissance,
  • les anciennes versions sont rapidement abandonnées, donc plus maintenues, il devient donc impossible d’utiliser ces systèmes avec Internet ou d’y raccorder des périphériques récents (ex. imprimantes).

et c’est un véritable gâchis bien évidement, que ce soit pour la planète ou pour votre portefeuille !

Alors même si vous avez succombé à la pression des GAFAM et acheté une nouvelle machine, votre ancienne machine peut faire un heureux ou bien sera parfaite pour vos enfants à des fins de découvertes et d’éducation.

Dans cet article, destiné à un public averti, c’est à dire ayant des connaissances de bases avec les systèmes Linux, je vais vous donner des pistes pour faire revivre ces vieilles machines, sans frais !

J’ai donc ressorti du placard deux vieux PC portables afin de vérifier qu’ils pouvaient encore servir à quelque chose.

Les machines :

1/ Lenovo Thinkpad R61i – Intel Core 2 Duo 1,66Ghz – 64bits – 1Go de RAM – Disk 146 Go – VGA Intel GM965-GL960 – Année : 2008

2/ Toshiba Tecra A4 – Pentium M 1733Mhz – 32bits – 512Mo de RAM – Disk 60Go – AMD/ATI RU380/M24C – Année 2005

La question était de trouver des distributions Linux bien maintenues, correctement francisées, et qui convenaient bien aux caractéristiques de ces deux machines qui ont, respectivement, 12 et 15 ans d’age…

J’en ai testé beaucoup (Bodhi-linux, Helium 5, Trisquel en version « mini », Q4os, Antix, Zorin en version « Lite », Lubuntu, Emmabuntus DE3, Xubuntu…) et voilà ce qu’il faut en retenir :

  • il ne faut pas toujours « croire » ce qui est écrit dans les pré-requis des distributions… Effectivement il est souvent indiqué que la distrib. fonctionne bien avec 1Go ou 512Mo de RAM mais en fait, il n’en n’est rien dans le sens où tout est vraiment très (trop) long à s’exécuter !
  • il faut se méfier des distributions qui indiquent posséder une version FR mais, qui au final, sont peu ou mal francisée !
  • il faut se méfier des distributions qui ne sont pas du tout adaptées à des novices.
  • dans certains cas, les versions 32bits sont à privilégier (elles tournent mieux) même pour une machine qui supporte le 64bits (cas du Lenovo) !
  • pour certaines de ces distributions, les procédures d’installation peuvent être délicates quand on est face à de vieilles machines…

Sans vouloir rentrer dans les détails techniques (ce n’est pas l’objet de ce billet) je vous livre ci-dessous mes choix :

  • Pour la machine no1 (Le Lenovo) la distribution Emmabuntus DE3 est parfaite mais, en version 32bits ! C’est fluide, c’est complet (l’ISO fait plus de 3Go!), c’est accessible pour les novices (beaucoup d’assistants) et c’est très bien francisé.
  • Pour la machine no2 (Le Toshiba) et qui est la plus ancienne (15ans) ce fut plus compliqué de trouver la bonne distrib. Mais je suis tombé sur une distrib. que je ne connaissais pas et j’ai nommé Q4os, avec son environnement de bureau Trinity. Cette distribution est loin d’être exotique dans le sens où elle est bien référencée, bien maintenue et franchement, le résultat est bluffant ! LibreOffice et la navigation Internet fonctionne très bien, c’est très fluide et adapté aux novices !

Et voilà pour ce petit billet mais il manque quand même quelque chose : comment installer un ISO sur un vieux PC dont le Bios ne permet pas de booter sur une clé USB (cas du Toshiba) ? Alors il faut quand même un lecteur de CD-Rom (en général même ces vieilles machines en ont…) et le logiciel PlopBoot (que l’on va mettre sur un CD) qui va permettre de booter sur l’USB même si le Bios ne le permet pas ! Le principe est simple :

  • on insère la clé USB avec l’ISO de la distrib. à installer,
  • on insére le CD PlopBoot,
  • on allume la machine et on lui indique de démarrer sur le CD (soit via les paramètres du Bios) soit directement via une touche Fn (cela dépend des fabricants),
  • la machine boote donc sur le CD PlopBoot et un petit menu s’affiche et on sélectionne la clé USB qui contient l’image ISO de la distribution et, c’est parti !
Capture%20du%202020-05-01%2011-47-19
Interface de PlopBoot

Seul bémol, il faut graver un CD pour mettre PlopBoot dessus alors fouillez bien au fond de vos armoires et vous trouverez bien un CD vierge…mais si vous n’avez pas/plus de graveur alors c’est compliqué et il faudra demander à un ami!

Et voilà !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0